Superstitions and beliefs

Why does an open umbrella in a house bring bad luck?

parapluie superstition

 

Pourquoi un parapluie ouvert dans la maison porte malheur ?

Les origines de cette superstition datent des premiers Egyptiens (hé oui, encore ! Très superstitieux ces Egyptiens…).
Les premiers parapluies étaient, à l’époque, fabriqués avec des papyrus et des plumes de paon. Ces objets avaient une connotation religieuse très importante. Et, vous vous doutez bien que dans cette région aride où la pluie était un phénomène plutôt rare, les parapluies ne servaient pas à se protéger de la pluie, mais bel et bien du soleil ! En effet : ils servaient de parasols.
D’après les Egyptiens, la voûte céleste était formée par le corps de Nut (déesse des cieux). L’arc de son corps formait un pont au-dessus de la terre sans toucher le sol (à vrai dire, seuls ses orteils et ses doigts touchaient le sol) . Les parapluies, ou devrais-je dire, parasols, représentaient une ‘mini’ déesse Nut ! Ainsi, seuls les nobles étaient autorisés à s’abriter sous son corps, voyez-vous…
L’ombre formée par ces parasols était sacrée. Pour les personnes considérées comme ‘non nobles’, le simple fait d’y pénétrer était un sacrilège, même si cette action était involontaire. C’était un présage de mauvais augure

Notez que chez les Babyloniens, cette croyance était tout à fait inversée. S’abriter sous l’ombre que les parois des parasols formaient était un honneur immense !

Jusque là, on a bien compris l’idée du malheur et du parapluie…
Mais, pourquoi la superstition y mêle une ‘maison’ ou en règle général, un habitat ?

Matthias-Hacker-Londres

* Pour avoir la réponse, retour au 18 ème siècle, à Londres !
Imaginez… Les parapluies à armatures métalliques faisaient leurs apparitions… De véritables dangers publics avec leurs mécanismes d’ouverture… Le simple fait de déplier un parapluie brusquement dans une petite pièce pouvait gravement blesser un adulte… Alors, imaginez un enfant fragile se trouvant au mauvais endroit lorsqu’une personne maladroite ouvre un parapluie… Ah non non non. Pour éviter les drames, les parapluies ouverts à l’intérieur des maisons étaient tout simplement bannis !

* J’ai également entendu plusieurs fois que cette superstition remontaient aux périodes de grandes pluies et de grandes inondations, à l’époque où les moyens pour construire une maison étaient moins modernes que les nôtres…
Les familles pauvres habitant toutes sous le même toit d’une maison ou d’un appartement se servaient de parapluie pour boucher les trous de leur toit ou les mettaient au dessus des lits ou de la cuisine pour se protéger de la pluie qui entrait dans leur maison par les trous du toit. Comme elles n’étaient pas assez riches pour payer des travaux de réparation, il était fréquent que les familles restent des jours avec des parapluies ouverts pour se protéger de la pluie et des bassines à terre pour récolter l’eau des fuites.
Ainsi, ouvrir un parapluie sans qu’il n’y ait de trou dans le toit était un porte-malheur infernal. Cela pouvait bien tenter le sort de trouer le toit !

les-parapluies-colores-d-agueda_628268_580

Cliché de Patricia Almeida, parapluies colorés de la ville portugaise Agueda. Pour plus de photos, rendez-vous ici : Les parapluies colorés.

Leave a Comment

dix-neuf − deux =