Tarot reading

Belline Oracle



tarot belline voyance
Belline, voyant du XXème siècle, fit la découverte d’un jeu de cartes en pratiquant son art divinatoire. Ce jeu de cartes prit alors son nom et devint l’Oracle de Belline. Jules Charles Ernest Billaudot fit la conception des cartes de l’oracle entre 1845 et 1865. Ce dernier, qui se faisait également appeler Mage Edmond, prédit l’exil de Victor Hugo et le succès d’Alexandre Dumas.
L’oracle de Belline est un mélange des lames du Tarot de Marseille et de celles du premier de jeu d’Etteilla.

L’oracle de Belline

L’Oracle de Belline est constitué de 53 cartes qui empruntent l’iconographie du Tarot de Marseille et du jeu d’Etteilla. Afin d’interpréter les cartes de l’oracle de Belline, nous pouvons suivre les indications de Belline. Chaque carte, symbolise une planète, qu’il s’agisse du Soleil, de la Lune, de Mercure, de Vénus, de Mars, de Jupiter, ou encore de Saturne.
L’oracle se divise en sept lots de sept cartes. L’ensemble des 49 cartes est complété par trois autres cartes ne comportant pas de symbole représentant les planètes. La clef représente la destinée, l’étoile représente le ou la consultant(e), et la carte dite ‘bleue’ n’est pas numérotée. Elle est considérée comme une carte bénéfique.

Tirage et interprétation de l’oracle

Le tirage peut se faire de plusieurs manières. Quelque soit le tirage choisi les cartes doivent être battues. Elles sont ensuite coupées par le voyant ou le consultant selon la méthode. La main gauche doit être utilisée afin de faire la coupe, car elle est depuis longtemps considérée comme intuitive.

De façon générale, c’est le tirage en croix qui est effectué. En effet, il permet de répondre rapidement et précisément aux questions de la vie quotidiennes. Cinq cartes sont sélectionnées. Parmi elles, quatre sont positionnées en croix et la cinquième est mise au centre du jeu.
La toute première carte symbolise la qualité, l’affirmation, le secours, l’avis favorable, et l’orientation.
La deuxième carte représente tout ce qui n’est pas favorable, tout ce qu’il faut s’empêcher de faire. C’est une négation qui indique des risques de dangers, d’obstacles, d’ennuis divers.
La troisième carte sélectionnée est la clé de la préoccupation. Cette carte est représentative de la marche à suivre.
La quatrième carte tirée est la solution au problème.
La dernière carte est la synthèse, la compréhension de l’ensemble.

img-6633

Leave a Comment

neuf + 7 =